MAGAZINE

Destination plongée

05/03/2020

Nouvelle Calédonie : le paradis des plongeurs

Du fait de sa position géographique idéale au cœur du pacifique, la Nouvelle Calédonie propose des conditions de plongée paradisiaques quasiment tout au long de l’année, avec une température de l’eau qui va de 22 à 30°C.

Son lagon, d’une surface totale de 24 000km², est l’un des plus grands et des plus préservés au monde. Il est ceinturé par une barrière de corail d'une longueur de 1 600 km, qui constitue un terrain d’exploration quasi infini pour les plongeurs. Plusieurs autres atolls possèdent leurs propres lagons, en particulier Ouvéa avec un lagon de 850 km2.

 

Nvlle Caledonie 1
Martial Dosdane / NCTPS

 

Depuis 2008, une grande partie des lagons de Nouvelle-Calédonie, soit six sites formant une totalité de 15 743 km², est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

La préservation de cet environnement est une préoccupation majeure pour la Nouvelle-Calédonie . Ainsi a été créé en avril 2014 le Parc Naturel de la Mer de Corail. Il recouvre plus d’1,3 million de km² et constitue la plus vaste aire marine protégée de France.

 

Nvlle Caledonie 2
Pierre Laboute / NCTPS

 

Cet environnement préservé héberge ainsi plus de 2 000 espèces de poissons, 350 espèces de coraux et 20 000 invertébrés, ce qui en fait l’une des régions marines les plus prisées au monde pour l’observation de sa faune. Sa flore, luxuriante et colorée, présente quant à elle plus de 450 espèces de végétaux marins.

Ce paradis marin est à la fois un site de pontes pour les tortues, une zone de reproduction des oiseaux marins, un lieu de passage des baleines à bosse pour leurs mises bas, et une zone de densité exceptionnelle de poissons : napoléons, perroquets, chirurgiens, balistes, raies dont l’impressionnante raies Manta ...

Les amateurs de macro et de photographie pourront observer les hippocampes pygmées à Poindimié. Enfin bien entendu les passes du lagon permettent d’observer les espèces pélagiques (requins, marlins noirs, tazars, carangues…) qui viennent du grand large pour se nourrir.

 

Nvlle Caledonie 3
Darren Jew / NCTPS

 

Mais la plongée en Nouvelle-Calédonie ne se limite pas au lagon et à ses récifs : les amateurs d’épaves trouveront aussi leur bonheur en explorant ces habitats d’une faune et d’une flore extrêmement denses, telles que la Dieppoise au Phare Amédée, le Humboldt près de la passe de Dumbéa mais aussi l’Arrogante à Boulari ou le Sun Burnt Country en direction de l’îlot Goéland.

Les amateurs de « paysages sous-marin » seront tout aussi comblés par la géologie sous-marine : des arches élégantes à Hienghène avec de gigantesques gorgones, des tombants vertigineux recouverts de coraux colorés à Koumac ou encore la diversité de la vie marine à l'île des Pins.

Même les pratiquants de spéléo sous-marine pourront s’émerveiller devant de nombreuses grottes naturelles, en particulier sur Lifou qui possède une galerie de grottes pour une grande partie inexplorée (à explorer avec un guide qui connait les lieux bien sûr).

 

nvlle caledonie4
Pierre Laboute / NCTPS

 

En conclusion, la diversité exceptionnelle des sites de plongée en Nouvelle-Calédonie permet de garantir l’émerveillement total à tous les plongeurs, quel que soit leur niveau de pratique ou leur centre d’intérêt. La filière professionnelle compte de nombreux centres qui connaissent parfaitement les sites et adaptent le choix en fonction des conditions et des plongeurs présents. Ces professionnels garantissent la sécurité avec un matériel de qualité et le respect des procédures de plongée.

Et si ça ne vous donne toujours pas envie de réserver votre billet, ces vidéos partagées sur notre forum devraient finir de vous convaincre :

Pour en savoir plus :

Crédit Photo Illustration Principale : Linda SHACKELFORD / NCTPS
Article rédigé en partenariat avec Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud


  • Article Sponsorisé


SUR LE MÊME THÈME